Le cajón a l’avantage d’être un instrument assez intuitif, facilement transportable et qui peut être amplifié de plusieurs façons. Sa facture présente par ailleurs la particularité de n’être pas fixée : il en existe en différents matériaux (différents bois, Plexiglas, plastique…) et sa composition varie aussi beaucoup : tailles différentes, surfaces de frappe multiples, ouverture réglable, nombre de cordes (si, si, il y a des cordes de guitare à l’intérieur !) variable et parfois à tension réglable, positions des cordes en V, verticales ou horizontales, présence de grelots ou d’autres éléments qui ajouteront une touche particulière aux vibrations de la table… Selon la musique ou le son que vous recherchez il vous faudra choisir le bon cajón.

Mais cette souplesse dans la facture du cajón implique aussi un jeu qui doit être adapté à la musique que vous jouez : les attaques (doigts, paumes, jointures…), les rythmes et les sons recherchés ne peuvent pas être les mêmes en flamenco ou en reggae !

Enfin : un cajón reste un cajón, ce n’est pas une batterie transportable ! Il vous faudra donc l’utiliser comme tel sans chercher à imiter d’autres percussions.

Enseigner le cajón implique donc une double attention : à la rythmique d’une part — adaptée aux styles choisis ; et aux techniques propres à l’instrument.

Les conditions et les tarifs des cours de cajón sont les mêmes que pour les cours de guitare.

No comments

You can be the first one to leave a comment.

Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Current day month ye@r *